• Cette semaine, j’ai eu la chance d’interviewer l’auteur de l’excellent blog Essai. Sous le couvert de l’anonymat, cette artiste au talent immense a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses avec notre équipe. Bonne lecture !
Tumblr – Peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?
Blogueuse – Je réside en Picardie. Après avoir fait des études très académiques dans une école de Beaux-Arts de province (maintenant appelée ESAD), j’ai étudié aux Beaux-Arts de Paris (ENSBA) de 1967 à 1969 (cela vous donne une idée de mon âge). J’ai ensuite travaillé dans les arts graphiques et dans l’édition papier, puis, plus tard, dans l’édition numérique (conception, mise en page, pub etc.). Pendant cette activité professionnelle, je n’ai pas beaucoup produit, même si l’envie de créer ne m’a jamais quittée. Je suis maintenant plus libre de mon temps et je reprends tous les outils, du crayon à la souris, en passant par les ciseaux, pour faire ce qui me manquait.
T – Parle-nous de ton blog. Pourquoi avoir choisi Tumblr ? 
B – Je souhaitais montrer et partager ce que j’ai fait et ce que je fais. J’ai d’abord pensé créer un blog perso, un peu lourd… J’ai pourtant moi-même mangé de la technique pendant des années. Je ne suis pas très réseaux sociaux, mais un membre de ma famille m’a orientée vers Tumblr, me vantant les qualités de cette plateforme et sa facilité d’utilisation. Son côté Auberge espagnole m’a plu tout de suite : le partage, la découverte d’une multitude de talents, les surprises souvent bonnes, parfois mauvaises. C’est stimulant.
T – Quelle est ta démarche artistique ? Où puises-tu ton inspiration ?
B – Je n’ai pas de démarche artistique à proprement parler, et mes sources d’inspirations sont multiples. C’est un peu désordonné ! Du ressenti, des émotions, du perturbant, du dérangeant, du bafoué, des trucs accrochés, assemblés ou éparpillés. Tout d’un coup, des croisements se font, c’est parfois long, parfois rapide. Refaire, revenir… Je suis toujours tendue, concentrée, mais à un moment, sans pouvoir l’expliquer, je me dis que c’est cela qu’il faut faire (tout en sachant accepter qu’il y a beaucoup de ratés). Il faut aussi garder une part de mystère. À chacun des regardeurs d’interpréter ce que je crée.
T – Quels sont tes trois blogs Tumblr préférés et pourquoi ?
B – Puisqu’il faut choisir ! J’aime toutes les formes d’expression. Trois blogs très différents ont ma préférence, car leur univers me plait beaucoup :
Collage! Collage!– Susanne Breuss fait partie, à mes yeux, des collagistes les plus poétiques.
Adieu, et à demain –  Pour les textes, pour l’esprit de ce blog.
Erik Svetoft – Pour son style de dessin, ce mélange et ces superpositions d’éléments incongrus, ce monde de personnages et de choses totalement disloquées.
J’aime, bien sûr, d’autres créateurs. J’aime aussi les blogs de passeurs  d’œuvres, d’images fixes ou animées, de musiques et de textes. Et les blogs de ceux qui ne se prennent pas au sérieux, qui ont le sens de l’humour (comme moi). Voilà ! 
Collage : essai

      Cette semaine, j’ai eu la chance d’interviewer l’auteur de l’excellent blog Essai. Sous le couvert de l’anonymat, cette artiste au talent immense a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses avec notre équipe. Bonne lecture !

      Tumblr – Peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

      Blogueuse – Je réside en Picardie. Après avoir fait des études très académiques dans une école de Beaux-Arts de province (maintenant appelée ESAD), j’ai étudié aux Beaux-Arts de Paris (ENSBA) de 1967 à 1969 (cela vous donne une idée de mon âge). J’ai ensuite travaillé dans les arts graphiques et dans l’édition papier, puis, plus tard, dans l’édition numérique (conception, mise en page, pub etc.). Pendant cette activité professionnelle, je n’ai pas beaucoup produit, même si l’envie de créer ne m’a jamais quittée. Je suis maintenant plus libre de mon temps et je reprends tous les outils, du crayon à la souris, en passant par les ciseaux, pour faire ce qui me manquait.

      T – Parle-nous de ton blog. Pourquoi avoir choisi Tumblr ?

      B – Je souhaitais montrer et partager ce que j’ai fait et ce que je fais. J’ai d’abord pensé créer un blog perso, un peu lourd… J’ai pourtant moi-même mangé de la technique pendant des années. Je ne suis pas très réseaux sociaux, mais un membre de ma famille m’a orientée vers Tumblr, me vantant les qualités de cette plateforme et sa facilité d’utilisation. Son côté Auberge espagnole m’a plu tout de suite : le partage, la découverte d’une multitude de talents, les surprises souvent bonnes, parfois mauvaises. C’est stimulant.

      T – Quelle est ta démarche artistique ? Où puises-tu ton inspiration ?

      B – Je n’ai pas de démarche artistique à proprement parler, et mes sources d’inspirations sont multiples. C’est un peu désordonné ! Du ressenti, des émotions, du perturbant, du dérangeant, du bafoué, des trucs accrochés, assemblés ou éparpillés. Tout d’un coup, des croisements se font, c’est parfois long, parfois rapide. Refaire, revenir… Je suis toujours tendue, concentrée, mais à un moment, sans pouvoir l’expliquer, je me dis que c’est cela qu’il faut faire (tout en sachant accepter qu’il y a beaucoup de ratés). Il faut aussi garder une part de mystère. À chacun des regardeurs d’interpréter ce que je crée.

      T – Quels sont tes trois blogs Tumblr préférés et pourquoi ?

      B – Puisqu’il faut choisir ! J’aime toutes les formes d’expression. Trois blogs très différents ont ma préférence, car leur univers me plait beaucoup :

      Collage! Collage! Susanne Breuss fait partie, à mes yeux, des collagistes les plus poétiques.

      Adieu, et à demain   Pour les textes, pour l’esprit de ce blog.

      Erik Svetoft – Pour son style de dessin, ce mélange et ces superpositions d’éléments incongrus, ce monde de personnages et de choses totalement disloquées.

      J’aime, bien sûr, d’autres créateurs. J’aime aussi les blogs de passeurs  d’œuvres, d’images fixes ou animées, de musiques et de textes. Et les blogs de ceux qui ne se prennent pas au sérieux, qui ont le sens de l’humour (comme moi). Voilà ! 

      Collage : essai